« Je m’engage ! »

Élèves de la EB9, École Notre-Dame Des Dons des Soeurs Antonines, Dekwaneh | 01/02/2016

Actu écoles

Social

En collaboration avec la Banque d'alimentation, qui a pour objectif de lutter contre la faim et le gâchis
alimentaire, les élèves de la classe de EB9 à L'École Notre-Dame Des Dons des Soeurs Antonines à Dekwaneh ont choisi cette année comme projet pédagogique : l'engagement des jeunes dans le service social.

C'est avec beaucoup d'intérêt que les élèves ont suivi la présentation animée par Hiba Georges, la représentante de la Lebanese Food Bank autour de l'historique de l'association. Ils étaient particulièrement surpris par l'étude faite sur le taux de pauvreté dans la société libanaise. Évoquer le problème du « gâchis alimentaire » est un sujet crucial, étant donné que les poubelles dans les foyers et les écoles débordent de tartines jetées et de fruits et de légumes pourris. Passer à l'action est urgent.

Mobilisation générale et collecte généreuse
« Mobilisons-nous ! » Un appel que les élèves de la EB9 ont lancé à leurs camarades dans toutes les classes. Sûrs et confiants de la cause qu'ils ont choisie de défendre, les élèves sont passés par groupes de deux dans les classes afin de sensibiliser petits et grands à la nécessité d'agir en rapportant un kilo de denrées alimentaires, une boîte de conserves ou un paquet de biscuits...
Par un samedi ensoleillé, casquettes blanches vissées sur la tête, arborant fièrement le logo de leur école ainsi que l'emblème de leur projet social « Je m'engage », les jeunes s'activent : avec beaucoup d'enthousiasme, ils emballent les 40 cartons, conscients qu'« une petite boîte peut faire une grande différence ».

Un jour pas comme les autres
Le vendredi 11 décembre 2015, l'autocar de l'école prend la direction de Karm el-Zeitoun, l'un des quartiers défavorisés d'Achrafieh. Les huit rencontres effectuées ont complètement changé le regard et l'attitude des élèves engagés. « Nous avons visité des personnes complètement démunies, seules, et qui vivent dans un état de détresse extrême», se désolent-ils. Hanné, Adèle, Hiam, Marcelle, Mounir... Ces noms resteront gravés dans la mémoire des jeunes élèves: « Rien ne peut arrêter les jeunes quand ils s'engagent vraiment» (Dona-Maria), « L'engagement est une mission pour opérer un changement dans la vie des autres » (Rita), « Être engagé, c'est plus qu'un simple don, c'est partager ou donner le sourire qu'on a » (Gaëlle Ibrahim), «L'engagement des jeunes n'est pas une théorie. C'est vivre une expérience » (Maribelle), « Après la visite des familles, j'ai senti que j'ai une présence, un objectif » (Mahmoudé), « C'est une expérience qui a changé mon regard envers les autres » (Rouba), « Le bénévolat laisse une trace dans la vie de l'homme» (Joe-Anna), «Ce projet m'a appris la responsabilité » (Christie), « Donner sans hésiter » (Élias). Le projet continue. Rendez-vous prochains avec «Mission de vie » et « Restos de la charité ».

Les plus lus