2002/09/28 L'hippotrague noir existe encore

22/07/2009

Faune & Flore

L'hippotrague noir existe encore 
 
L'hippotrague noir, une antilope géante aux cornes impressionnantes, a frôlé l'extinction à cause de la guerre civile angolaise, qui a duré près d'un quart de siècle. Il a survécu au braconnage des guérilleros ou des populations déplacées.  Des spécimens d'Hippotragus niger variani, une sous-espèce d'antilope des sables que les scientifiques croyaient éteinte, ont été repérés en Angola, en Afrique australe. Profitant de l'accord signé au printemps dernier entre le gouvernement angolais et les rebelles de l'UNITA, une expédition est allée sur place suivre les traces des antilopes. Trois adultes mâles et deux jeunes adultes au sexe indéterminé ont été aperçus à trois reprises. Le Professeur Van Hoven a également observé des déjections (évacuation des excréments) de très jeunes antilopes. Il en a déduit la présence d'une population capable de se reproduire. L'hippotrague noir géant avait été vu pour la dernière fois en 1972, trois ans avant le début de la guerre civile. Cet animal, dont les cornes peuvent mesurer jusqu'à 1 mètre 60, mesure au garrot entre 1 mètre 30 et 1 mètre 45 et pèse entre 215 et 260 kg. Le scientifique prévoit afin de recenser et protéger la population d'antilopes géantes

Les plus lus