Combattre surpoids et obésité

Maria PASCALIDES | 18/11/2016

Actu écoles

Santé

Apprendre aux jeunes à bien se nourrir et avoir une activité physique pour vivre sainement, tel est l'objectif du programme «Nestlé Ajyal Salima». Depuis son lancement au Liban en 2010, 225 écoles y ont adhéré.

Un constat alarmant. «En dix ans, le pourcentage de Libanais en surpoids, âgés de 6 à 19 ans, a augmenté. Il est passé de 20%, en 1997, à 35% en 2008. Quant au nombre de jeunes obèses, il a doublé au cours de cette même période», affirme Carla Habib Mourad, docteur en nutrition clinique et communautaire et conférencière au département de nutrition à l'Université américaine de Beyrouth (AUB). Le questionnaire distribué dans plusieurs écoles explique ces chiffres inquiétants. Les enfants en bas âge ont de mauvaises habitudes alimentaires et ne font pas assez de sport. Pour pallier au problème, l'AUB lance en 2010, en collaboration avec Nestlé, le programme «Ajyal Salima» approuvé par le ministère de l'Éducation nationale. Douze activités ludiques portant sur l'alimentation et le sport ont appris aux écoliers, âgés de 9 à 11 ans, comment se nourrir sainement et pourquoi l'activité physique régulière est nécessaire. Parmi ces jeux, on retient «Mr Cocktail», un bonhomme coloré, construit à partir de fruits et de légumes. Le jeu du trésor où l'élève doit trouver les sucres et les graisses cachés dans les aliments a connu un vif succès de même que la préparation d'une boisson santé, d'un petit déjeuner ou d'un goûter équilibrés...
Pour parfaire la sensibilisation, des rencontres ont été organisées avec les parents pour qu'ils s'engagent à soutenir les enfants.
«Les résultats sont encourageants», avoue Carla. Les jeunes participants à «Nestlé Ajyal Salima» ont changé leurs habitudes alimentaires. Ils consomment moins de chips et de sodas et deux fois plus de fruits et de légumes. Ils sont plus nombreux à prendre un petit déjeuner le matin et s'amusent à concocter avec leurs parents des recettes plus saines. Depuis 2012, suite à une décision du ministère de l'Éducation nationale, le kiosque dans les écoles publiques ne vend plus de chips et de sodas, mais des jus de fruits et des sandwiches.
Ce programme devrait s'inscrire dans la durée pour être encore plus efficace.

À savoir
«Nestlé Ajyal Salima» est un programme conçu par l'Université américaine de Beyrouth. Il fait partie du programme mondial de Nestlé Healthy Kids et s'inscrit dans le cadre de l'engagement de Nestlé à promouvoir des régimes alimentaires et des modes de vie sains. Depuis 2014, Nestlé Ajyal Salima a été introduit par le ministère de l'Éducation nationale dans le cursus scolaire de l'enseignement à la santé. Quatre ans après avoir été lancé au Liban, il a été introduit en Arabie saoudite. Quarante écoles l'ont adopté en Jordanie depuis 2015. Cette année, le programme a été lancé dans 12 écoles publiques en Cisjordanie. Aujourd'hui, 40000 enfants de la région, âgés entre 9 et 11 ans, ont suivi ce programme.

Les plus lus