Les Olympiades du CELF

Maria PASCALIDES | 22/05/2017

Actu écoles

Sport

La faculté des sciences du sport de l'Université Antonine a mobilisé ses étudiants pour la première édition des Olympiades du CELF. Une matinée sportive en français, à laquelle ont participé les élèves des établissements du réseau CELF.

Pour une première, ce fut un véritable succès. Pendant toute la matinée, les élèves du réseau CELF ont participé en rotation à diverses activités sportives qui ne sont pas nécessairement pratiquées à l'école : wushu, escalade, frisbee, course de haies, lancer de poids et de javelot, équilibre sur poutre, culbute...
Ces ateliers ont été organisés par des étudiants de 3e année en gestion du sport. Les étudiants de 2e année, spécialisés dans différentes disciplines, ont dirigé les ateliers. Ils étaient aidés par des étudiants bénévoles. «Chaque étudiant de la faculté doit assurer 50 heures de bénévolat pour obtenir son diplôme», explique Zeina Mina, doyenne de la faculté de sciences du sport.
«À la demande de l'ambassade de France, poursuit Zeina Mina, ces activités sportives se sont déroulées sans esprit de compétition. Il n'y a donc ni gagnant ni perdant. Une première pour nous, qui organisons souvent des compétitions interscolaires.»
«Les Olympiades ont pour objectif de mettre en avant le sport comme vecteur de valeurs éducatives et citoyennes: dépassement de soi, responsabilité, solidarité, partage, vivre-ensemble», ajoute Mathieu Weegmer, attaché de coopération pour le français.
«C'est aussi un projet interdisciplinaire. Non seulement les professeurs de sport s'y investissent mais aussi ceux de français et d'histoire.» D'ailleurs avant de commencer les activités sportives, les élèves ont répondu par écrit en français à des questions préparées par les étudiants de la faculté de sport et qui portent sur des sujets qu'ils ont travaillés en classe : histoire des JO, valeurs et symboles des jeux, participation du Liban aux JO, art et technologie aux JO.

Paris, ville candidate aux JO 2024
«On profite de cet événement pour promouvoir la candidature de Paris aux JO», souligne Weegmer. Des t-shirts avec le logo de Paris, candidate au JO 2024, ont été offerts aux élèves. Le logo multicolore évoque le chiffre 24 ainsi que la Tour Eiffel que les élèves ont formé avec leurs doigts, en signe de ralliement.

À savoir
Le CELF est un label de qualité décerné aux écoles libanaises francophones du secteur privé. Il atteste que les compétences linguistiques en français de la majorité des enseignants ont été certifiées par l'obtention d'un diplôme délivré par le ministère français de l'Éducation. «Aujourd'hui, 53 établissements sont labellisés. On estime qu'ils seront 100 en 2020», affirme Mathieu Weeger. Depuis 2014, le réseau CELF regroupe les établissements labellisés sur l'ensemble du territoire libanais. L'Institut français propose des formations aux chefs d'établissements et à leurs enseignants. Il propose aussi un choix d'activités et de projets d'environnement francophone à leurs élèves.

Les plus lus