Lorsque la bête de l'Est attaque l'Europe

Cynthia Stephan | 01/03/2018

Monde L' Europe

Météo

La vague de froid sibérien qui frappe l'Europe se poursuit, ce jeudi 1er mars. Elle a déjà fait plus de 47 morts, selon l'Agence France-Presse (AFP) : dix-huit en Pologne, six en République tchèque, cinq en Lituanie, quatre en France et en Slovaquie, deux en Italie ainsi qu'en Roumanie, en Serbie et en Slovénie ; un aux Pays-Bas et au moins un autre en Espagne, au Pays basque.

Surnommée « La Bête de l'Est » par les britanniques, « L'Ours de Sibérie » aux Pays-Bas, le « Canon à neige » en Suède ou le « Moscou-Paris » en France, le phénomène est insolite en raison de son arrivée tardive. À cette période de l'année, les températures s'adoucissent.

Chiffres
Dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 février, le mercure est tombé jusqu'à – 21 °C dans les régions montagneuses de Croatie et de Bosnie ; à – 20 °C à Lübeck, dans le nord de l'Allemagne ; à – 19 °C dans le sud de la Pologne ; à – 18 °C près de Liège, en Belgique, et à – 10 °C à Londres. En France, la nuit de mardi à mercredi a été la plus froide de l'hiver dans le nord-est du pays, avec – 12 °C à Metz.
Ce froid glacial affecte principalement les sans-abri. Partout en Europe, les associations d'aide se sont mobilisées pour leur trouver un toit. La neige et le verglas ont aussi semé la pagaille sur les routes et perturbé le trafic aérien et ferroviaire. De nombreux vols ont ainsi été annulés ou retardés.

Les plus lus