2005/10/22 Les moulins à eau de Chebaa

27/07/2009

Liban Patrimoine

Les moulins à eau de Chebaa


 


Il y a au Liban, près de 500 moulins à eau. Ils ne fonctionnent plus . A Chebaa, un village du Liban sud situé au pied du Mont Hermon, deux moulins ont été restaurés*. Visite d’un projet de développement durable.


 


Dans la vallée de Nahr el-Moghara, qui coule au pied du village de Chebaa, se blottissent sept moulins à eau. « Ces moulins ont plus de 500 ans », affirment des spécialistes en les comparant avec d’autres au Moyen-Orient.



L’importance du moulin à eau


Les moulins de Chebaa étaient utilisés par le village et par les habitants de la région de Hasbaya et du Arkoub. Dans certains, les grains (blé, avoine, maïs, pois chiche…) étaient broyés. Dans d’autres, on écrasait les olives pour extrairel’huile. Le meunier se faisait payer en prélevant 12,5% des grains qu’on lui apportait à moudre. Les moulins avaient non seulement une importance économique, mais ils étaient aussi un lieu de rencontre. Autour du moulin, hommes et femmes de différents villages se rencontraient, échangeaient des nouvelles, chantaient et dansaient.



Deux moulins restaurés


Le moulin de Moudaba Abou Hawili est le seul qui a continué à moudre des céréales jusqu’en 1994. Les six autres s’étaient arrêtés de tourner depuis 1978, à la suite de l’inondation qui avait fait de gros dégâts.


Longtemps, les moulins de Chebaa ont été délaissés. Les mauvaises herbes ont poussé. Les pans de mur en pierre taillée se sont écroulés. La pourriture a rongé les boiseries. Grâce au fond offert par USAID, Mercicorps a restauré deux moulins. L’un d’eux a été transformé en musée.L’autre fonctionne. Pour cela, il a fallu réhabiliter le bassin qui retient l’eau de la source dont le débit ne permet pas de faire fonctionner le moulin sans discontinuer. Une fois que l’on accumule assez d’eau, on ouvre les vannes. L’eau est alors acheminée dans des canaux vers le moulin.



Comment fonctionne le moulin à eau ?


L’eau qui tombe en force, fait tourner une roue à palettes. Celle-ci, posée à l’horizontale, est surmontée d’un axe verticale (voir schémas). L’axe qui est soumis à un mouvement de rotation, traverse la meule inférieure immobile et fait tourner la meule supérieure mobile dont il est solidaire. Les céréales versés dans un trou creusé dans la meule supérieure sont broyés par le frottement de la meule mobile sur la meule fixe. Le meunier peut contrôlerla vitesse de rotation de lameule et la quantité de céréales qui se déversent dans le trou.


 


Qu’est-ce que le développement durable ?


Chaque pays possède un capital. Ce capital est soit naturel soit bâti. En préservant ce capital, on peut le transmettre aux générations futures. Mais aussi tout en le préservant on peut l’exploiter et en tirer un profit qui pourra être réinvesti dans d’autres projets qui favorisent le développement de la région.


Les plus lus