2007/02/10 Enfants appellent les grands à oeuvrer pour la paix

27/07/2009

Liban Politique

Les enfants appellent les grands à oeuvrer pour la paix !


 


Les enfants d’Offrejoie ont lancé un appel aux responsables politiques pour qu’ils dépassent leurs divergences et qu’ils reprennent le dialogue afin de sauvegarder l’unité du pays et la paix !


 


La pluie n’a pas empêché les cinq cents enfants venus des 4 coins du Liban de se rassembler sur le parvis du musée national, dimanche 4 février, pour lancer un appel au respect de l’autre, à l’amour, au pardon. « Ce sont les principes que les membres d’Offrejoie appliquent pour vivre et travailler ensemble. Or les affrontements entre Libanais, le 23 et 25 janvier, ont montré un Liban qui n’était pas le Liban que nous voulions bâtir. Il fallait donc agir au plus vite pour faire part aux chefs politiques de nos inquiétudes et les inciter à un retour au dialogue afin de trouver une solution à la tragédie que traverse le pays. » (Elissar, responsable d’Offrejoie.)


« Nous ne voulons plus répéter les erreurs du passé. Nous avons peur de la guerre. Nous voulons vivre en paix. Notre unité sera notre salut !» (Zeinab, membre d’Offrejoie)


Appel pour la paix


Dans le message de paix qu’ils ont lu à haute voix, ces enfants ont demandé aux chefs politiques d’exercer leur pouvoir comme des sages, d’arrêter leurs accusations réciproques et leurs discours enflammés, d’oublier leurs intérêts privés et de pardonner à l’autre. « Aucune rétraction de votre part ne peut être considérée comme une défaite mais au contraire comme un acte de courage. Réunissez –vous et dialoguez avec amour pour nous dire qu’il n’y aura plus de haine, ni de peur ! Et nous confirmer que les valeurs de notre pays sont bien celles de l’amour, du pardon, du respect. »

A midi, au moment où les enfants lisaient le message de paix , place du musée, quatorze délégations, chacune formée de deux enfants, d’un jeune garçon et d’une jeune fille, se sont rendues chez les quatorze responsables politiques qui étaient auparavant réunis autour de la table du dialogue. Ils leur ont remis en main propre le message de paix. Ils espèrent que leur initiative incitera les politiques à trouver une solution à la crise et d’assurer aux jeunes inquiets un avenir plus optimiste.

Les plus lus