207/10/20 Les livres libanaises ont changé de taille

27/07/2009

Liban Société & Culture

Les livres libanaises ont changé de taille

 

Les livres libanaises sont de tailles plus réduites, pourquoi ? Un responsable du Département de la trésorerie, section lutte contre les faux billets,explique.

 

Est-ce que c’est uniquement pour les mettre plus facilement dans la poche ou dans le porte-feuille que la Banque centrale a décidé de réduire la taille des billets en papier ? « Non, explique le responsable, la principale raison est de réduire le coût de l’impression et d’améliorer la qualité de notre monnaie.» Avec le temps, les billets se détériorent, ils se déchirent. Il faut les remplacer. En 2004, de nouveaux billets ont été imprimés en Autriche (chez OEBS) et en Allemagne (chez Giesecke and

Devrient ) avec de nouvelles dimensions. « La Banque Centrale a profité de ce changement pour introduire dans le billet de nouvelles caractéristiques invisibles à l’œil nu qui rendent la fabrication de faux billets plus difficile . De plus, nous avons utilisé pour les billets de 1 000 livres libanaises, par exemple, une qualité de papier plus résistante, appelée l’éco note. »

C’est la Banque centrale qui prend entièrement à sa charge les dépenses dues à ces changements et pas le citoyen.

 

 

A vos loupes !

Plusieurs caractéristiques visibles à l’œil nu permettent de reconnaître un bon d’un faux billet.

  • Le filigrane : Le dessin du cèdre et la valeur du billet qui se trouvent dans le corps du papier sont visibles par transparence.
  • Intaglio, une forme d’impression en 3 dimensions qui fait que le billet n’est pas lisse au toucher.
  • La bande métallique fenêtrées de couleurs changeantes dans laquelle est gravée la valeur de la monnaie et le cèdre.
  • L’image latente qui ne paraît que sous champs visuel horizontal.
  • Le fil métallique visible à l’envers de la monnaie et qui ne paraît continu qu’en transparence.
  • Un signe en relief présent au coin du billet permet aux malvoyants de reconnaître sa valeur.

 

 Comme l’euro, la taille des livres libanaises dépendent de leur valeur contrairement au dollar. Un moyen de plus pour les reconnaître. La Banque Centrale prépare une campagne d’information pour apprendre aux citoyens à reconnaître les caractéristiques de leurs monnaies.

Les plus lus