La toison d’or du Ginkgo biloba

Cynthia Stephan | 18/12/2015

Faune & Flore

Chine

En chine, près du temple bouddhiste Guanyin Gu, s'élève le plus imposant et le plus spectaculaire des Ginkgo bilobas, appelés arbres aux mille écus.

Ce surnom, le Ginkgo biloba le doit à son incroyable feuillage qui, durant l'automne, se pare de teintes jaune doré. Lorsque les feuilles viennent à tomber, elles forment au pied du tronc un immense tapis semblable à une étendue de pièces d'or. Bien entendu, plus l'arbre est imposant et plus le spectacle est époustouflant. L'un des plus majestueux spécimens, âgé de 1.400 ans, se trouve en Chine, près du temple bouddhiste Guanyin Gu, dans les montagnes de Zhongnan, au centre du pays. Et malgré la difficulté du voyage, des milliers de visiteurs n'hésitent pas à entreprendre le périple pour venir admirer ses couleurs chatoyantes, chaque automne. Le phénomène féérique commence généralement vers la mi-novembre et est l'un des plus remarquables au monde.

Historique
L'arbre aurait été planté au cours de la dynastie chinoise des Tang entre 618 et 907. De part son âge désormais avancé et autres particularités, il figure désormais sur la liste des arbres remarquables et protégés. Les images que vous pouvez voir ci-dessus témoignent de ses incroyables attraits. Selon les botanistes, les Ginkgo biloba dont la taille peut atteindre 20 à 30 mètres, formeraient la plus ancienne famille d'arbres connue au monde. Ces spécimens végétaux seraient apparus il y a près de 270 millions d'années, avant même l'apparition des dinosaures.

 

Les plus lus